Préface de l’urbanisation du Quartier Gare sur près de 8ha de friches ferroviaires, le projet initie un paysage et propose une stratégie de reconquête qui détourne durablement l’ambiance de ce morceau de ville.
Dans l’immédiat de la gare, 2ha d’espaces piétonnisés s’inventent. A la croisée des mobilités, parvis, places et mails profiteront aux commerces pour l’installation de terrasses. L’hôpital, grand équipement de ce quartier, se connecte par la création d’un nouvel accès améliorant son accessibilité. L’ancienne SERNAM accueillera un parking Silo, pièce stratégique dans la libération des emprises automobiles.
L’espace arboré au contact de la voie verte du « chemin de mémoire » et dégagé au-devant du bâtiment voyageur, offrira un lieu d’attente, de rencontre ombragé et des vues sur le territoire. Avec la plantation de 131 arbres, il requalifie l’entrée de ville, raccroché à l’identité des coteaux.

Avec Area Sarl (BET VRD), Flore Siesling (éclairagiste), RR&A Roland Ribi et Associés (BET mobilité), Gec Ingénierie (BET ingénierie), GROUPE IMPEDANCE (acousticien).